Cerber maintient sa position de rançongiciel No 1 Mondial

Alice Woods - -

Nul ne peut nier le fait que l’année 2016 a été l’année des rançongiciels , mais ça été une période particulièrement favorable à un parasite en particulier — le virus Cerber. La prédominance du virus Cerber s’est faite graduellement, et ce malware a réussi à dépasser certains compétiteurs puissants comme Locky et Osiris . Durant son ascension vers le sommet, le virus a subi un certain nombre d’améliorations et de modifications sans lesquelles ce succès n’aurait pas été possible. Il existe déjà environ 10 versions différentes de ce virus et la plupart d’entre eux se propagent par le moyen des spams et des fausses mises à jour logicielles . Aucune de ces variantes n’a encore été décrypté, ce qui prouve qu’il y a très certainement un groupe de pirate expérimenté travaillant à la tête de ce projet malveillant. Malheureusement, les experts en sécurité cybernétique n’entrevoient non plus aucune réduction dans les activités de Cerber cette année, donc les pirates continueront toujours d’entasser des profits illégaux qu’ils collectent des victimes sans méfiance. 

Cerber virus is still the most active threat

Cerber s’est toujours avéré être une menace dangereuse et dévastatrice; néanmoins, les plus récentes modifications l’ont projeté dans une autre dimension. À présent, n’importe qui peut participer à sa diffusion, car ses auteurs ont lancé la soi-disant campagne de Ransomware-as-a-Service pour permettre aux pirates amateurs d’utiliser le code source de ce programme de manière à modéler leurs propres versions du rançongiciel Cerber. Le concepteur de rançongiciel est en promotion dans le réseau anonyme TOR et peut être obtenu par vente aux enchères ou par paiement directe aux pirates. En outre, cet outil est entièrement personnalisable, donc les utilisateurs peuvent sélectionner le type de fichiers qu’ils veulent crypter, le montant de la rançon et la stratégie de diffusion. Il est impossible de dire combien de virus de ce genre rôdent sur le web, mais nous pouvons simplement présumer que ce nombre s’accroît considérablement.

En plus de cette campagne RaaS, l’expansion de Cerber a aussi considérablement été favorisée par le kit d’exploit RIG que les créateurs de ce rançongiciel ont utilisé pour la diffusion de ce logiciel malveillant. Cette technique permet au virus de localiser et de cibler certaines vulnérabilités et à les exploiter pour les activités du virus à l’intérieur de l’ordinateur.  Ainsi, sans aucun doute, les programmes obsolètes peuvent laisser passer ce malware tant dans les ordinateurs personnels que dans les réseaux d’ordinateurs des entreprises. Par conséquent, Cerber est considéré comme rançongiciel numéro un non sans raison. Nous ne pouvons pas aussi exclure la possibilité que ce virus infecte même les ordinateurs les mieux protégés. Toutefois, il est possible d’échapper à la perte des données en créant des copies de sauvegarde de vos fichiers. Alors si vous n’avez pas encore d’outil de sauvegarde, ne perdez plus de temps et procurez-vous en !

source: http://www.2-spyware.com/cerber-is-not-giving-up-its-position-as-the-no-1-ransomware-in-the-world

Lu dans d'autres langues


Fichiers
Logiciel
Comparez
Aimez-nous sur Facebook