Qu'est-ce que les parasites aol et comment le supprimer?

Par Linas Kiguolis - - mis à jour | Type : Les parasites AOL
12

Le parasite AOL est un programme malveillant conçu pour attaquer les utilisateurs par le moyen d’une messagerie instantanée (également connu sous le nom de AIM) et d’autres logiciels de America OnLine. Un virus AOL classique est très semblable à un cheval de Troie ou un ver. Une fois qu’il s’infiltre dans le système, il cherche à pirater les mots de passe, les détails sur les comptes et d’autres informations précieuses. Ainsi donc, la mission principale de ce virus est de se cacher au fin fond du système et d’enregistrer les frappes de la victime ou de capturer l’écran de son ordinateur. D’un autre côté, certains virus AOL peuvent également être utilisée pour obtenir l’accès à distance au système et déclencher d’autres activités non sollicitées.

Les virus AOL sont propagés par des pirates informatiques à l’aide de pièces jointes infectées et de liens nuisibles, lesquels sont généralement présentés aux victimes par la messagerie instantanée de AOL. Il y a quelque temps, les parasites AOL n’étaient utilisés que pour infecter le système d’exploitation Microsoft Windows. Cependant, aujourd’hui, le système d’exploitation Mac OS X peut également être affecté par n’importe quel virus AOL. Peu importe le fait que ces menaces ne soient pas considérées comme les plus courantes, étant donné que leur taux de propagation a diminué au cours des dernières années, vous ne devez jamais cliquer sur les liens peu familiers qui peuvent apparaître dans votre AIM. Si vous utilisez encore cette messagerie, vous devriez envisager d’installer un anti-spyware de bonne réputation sur votre ordinateur. Tous les outils recommandés sont mentionnés dans notre section consacrée aux « Logiciels ».

Les activités d’un parasite AOL dans le système affecté

La majorité des parasites AOL sont des virus très dangereux qui peuvent causer aux personnes des problèmes comme l’usurpation d’identité, les pertes d’argent et bien d’autres. Leurs propriétaires peuvent divulguer les données bancaires des victimes, leurs identifiants de connexion, mots de passe, les détails de leur carte de crédit et d’autres informations sensibles. En outre, les pirates informatiques peuvent utiliser les informations de connexion AIM ou ICQ enregistrées pour essayer de désactiver certains comptes en particulier ou les utiliser à des fins malveillantes. Certaines versions de parasites AOL ont également causé des problèmes techniques dans le système du PC affecté. Ils ont également sérieusement ralenti la vitesse Internet ou ont rendu l’ordinateur totalement inutilisable. Enfin, il est admis que le virus AOL peut installer un virus plus dangereux sur le système en exploitant certaines vulnérabilités du logiciel.

  • Pirate les mots de passe et les informations de connexion, NUI (Numéro Internet Universel, qui est utilisé dans le réseau ICQ), et d’autres informations personnellement identifiables. Une fois collectées, ces informations sont envoyées à un serveur prédéterminé ou transférées vers l’hôte distant à travers une connexion Internet en arrière-plan.
  • Diffuse une quantité excessive de messages spams, effectue un DoS (Deni de Service) ou d’autre attaques réseaux similaires.
  • Capture les conversations en ligne en enregistrant toutes les informations ajoutées ou envoyées par la messagerie instantanée AOL ou le programme ICQ.
  • Il cherche à infecter toute la liste de contacts de la victime, distribuer les fichiers infectés ou des liens vers des sites Web malveillants. Le fait de cliquer sur ces liens ou d’ouvrir un fichier peut habituellement infecter l’ordinateur avec des logiciels malveillants supplémentaires.
  • Récupère des informations sur le logiciel AOL ou ICQ installé, collecte l’adresse IP et d’autres informations du réseau ou du système.
  • Désactive les logiciels légitimes sans l’autorisation de l’utilisateur.
  • Pour rendre sa suppression compliquée, il masque ses processus, ses fichiers et d’autres objets.

Les méthodes d’infiltration les plus couramment  utilisées 

Comme nous l’avons déjà mentionné, les virus AOL peuvent infiltrer furtivement le système de PC ciblé. Ils le font  principalement de trois façons.

Les vulnérabilités du logiciel AOL. C’est la méthode la plus utilisée pour promouvoir les parasites AOL. Cette technique de distribution ne nécessite pas l’affichage d’un assistant de configuration, ni d’une boîte de dialogue ou de messages d’alerte, ce qui fait que l’ensemble du processus d’infiltration s’effectue à l’insu des utilisateurs et sans leur consentement. Afin de vous protéger contre cette méthode de distribution, vous devez toujours mettre à jour le logiciel de sécurité AOL, et d’autres programmes qui se trouvent dans votre ordinateur. Bien sûr, l’installation d’un anti-spyware réputé est également recommandé.

Les liens trompeurs diffusés par la messagerie instantanée AOL Instant Messenger (AIM). Vous pouvez également être infecté par un logiciel malveillant AOL après avoir cliqué sur un lien infecté dans votre messagerie instantanée. Ces liens sont généralement présentés comme des messages très importants, mais tout ce qu’ils font c’est de rediriger les gens vers des sites Web malveillants ou simplement infecter leurs ordinateurs avec le virus AOL. Méfiez-vous de ces liens !

D’autres logiciels malveillants. Les parasites AOL peuvent également se propager avec l’aide des chevaux de Troie, les backdoors, logiciels espions et bien d’autres virus similaires. Pour vous assurer que votre ordinateur est totalement sécurisé, vous devez l’analyser avec un logiciel anti-spyware.

Quelques exemples de parasites  AOL les plus remarquables

Il existe plusieurs parasites AOL différents. Les exemples suivants illustrent le comportement caractéristique de ces menaces :

Omerstroke est un virus informatique qui surveille l’activité de l’utilisateur sur AIM messenger. Il enregistre les informations importantes, telles que les identifiants de connexion et les mots de passe, et partage ces données collectées sur son serveur distant. Il peut également capter tous les messages envoyés par cette messagerie. Sachez que ce virus peut infiltrer le système du PC ciblé par le moyen d’un faux message d’erreur. Après cela, il s’exécute automatiquement à chaque démarrage de Windows et se dissimule de la vue de l’utilisateur pour éviter sa suppression.

ICQ Zap infecte la messagerie AIM et envoie une quantité extrêmement importante de messages spams. Cette activité peut non seulement diminuer fortement la vitesse de la connexion Internet, mais aussi affecter les performances globales de l’ordinateur affecté.

UIN IP est un parasite qui affecte les systèmes à l’aide d’un cheval de Troie ou d’un faux message d’avertissement qui s’affiche lorsque l’utilisateur utilise la messagerie AIM. Il agit comme un serveur proxy, qui est capable de capter les messages de chat de la victime et ses conversations. Le parasite ne nuit pas au système, mais peut constituer un danger important pour les informations privées de l’utilisateur.

Supprimer le virus AOL de l’ordinateur

La plupart des virus AOL fonctionnent de la même manière que les autres virus informatiques. Par conséquent,on peut empêcher leur infiltration grâce à un logiciel de sécurité fiable, tels que l’antivirus et anti-spyware. En outre, les logiciels anti-spyware peuvent également être utilisés pour supprimer les parasites AOL du système. Vous trouverez tous les programmes recommandés qui ont été utilisés pour tester chacune de ces menaces dans notre section « Logiciels ». Cependant, les plus recommandés d’entre eux sont Reimage, Plumbytes Anti-MalwareWebroot SecureAnywhere AntiVirus.

Sachez que dans certains cas, même les programmes antivirus ou anti-logiciels espions les plus puissants ne parviennent pas toujours à supprimer une menace particulière et à réparer le système concerné. Cela s’explique par le fait que les développeurs de ces logiciels ne peuvent pas toujours deviner quels composants malveillants seront ajoutés à tel ou tel logiciel malveillant et il faut du temps pour concevoir la nouvelle mise à jour d’un anti-spyware. Toutefois, d&egrave

Les récents virus ajoutés à la base des données

La base des données de Les parasites AOL

Octobre 12, 2017

l'Moatads virus

Informations importantes concernant l'Moatads virus. Moatads virus est également connu sous le nom Z.moatads.com, qui est associée à la Direction générale de virus informatique appelé le navigateur moulante pirates de l'air.Plus d'informations
Octobre 10, 2017

Hao123

Vue d'ensemble de Hao123. Hao123 est un pirate de navigateur qu'on retrouve avec les noms suivants : hao.123, hao123.com, en.hao.123, br.hao.123, tw.hao.123, jp.hao.123, vn.hao.123, etc.Plus d'informations
Octobre 06, 2017

Dogpile.com

Dogpile.com est un site de recherche, qui peut apparaître au lieu de votre page personnelle ou moteur de recherche implicite un jour. Plus d'informations
Octobre 05, 2017

Searchpage.com

SearchPage.com est une site de recherche ennuyeux, qui peut facilement apparaître sur votre ordinateur sorti de nulle part. Plus d'informations
Octobre 04, 2017

Le publiciel Taboola

Comment le virus Taboola agit-il ? Taboola prétend être une plate-forme mondiale leader en matière de découverte des contenus, bien que ces prétentions soient tout à fait mensongères.Plus d'informations
Octobre 04, 2017

DriverAgent Plus

Que faut-il savoir sur DriverAgent Plus? Même si le terme virus ne serait pas très approprié pour qualifier DriverAgent Plus, il peut néanmoins être inscrit dans la liste des programmes potentiellement indésirables en raison des activités suspectes qu'il effectue une fois qu'il s'introduit dans votre PC.Plus d'informations
Octobre 03, 2017

Genieo Search

Ce qui est Genieo Search ? Genieo Search est un programme potentiellement indésirable, qui peut apparaître sur votre Internet Explorer, Google Chrome, Mozilla Firefox ou autre navigateur web sorti de nulle part.Plus d'informations
Octobre 03, 2017

Smilebox

SmileBox est l'application légitime qui peut être utilisée pour faire des diaporamas, les albums, les invitations et les autres créations multimédia.Plus d'informations

mise à jour des renseignements: 2016-11-11

Source: https://www.2-spyware.com/aol-parasites-removal

Lu dans d'autres langues

Fichiers
Logiciel
Comparez
Aimez-nous sur Facebook