Qu'est-ce que les nukers et comment le supprimer?

Linas Kiguolis - - mis à jour | Type : Les Nukers
12

Un nuker est un programme informatique malveillant, qui est très similaire à un cheval de Troie. Ce type de programme est principalement utilisé pour transporter une charge virale très néfaste et pour effectuer plusieurs modifications du système en ajoutant ou en suppriment des fichiers très importants du système. En le faisant, ils peuvent affecter les performances générales de l’ordinateur et réduire sa vitesse au minimun. Sachez que certains types de nukers sont capables de détruire les ordinateurs et les amener à perdre des informations sensibles. Un nuker ordinaire peut aussi être utilisé par les pirates informatiques pour attaquer le système d’un ordinateur ciblé et le ralentir, le faire planter, redémarrer ou même l’éteindre. Certains parasites sont également capables d’effacer toutes applications du système, de formater le disque dur et même de constituer un danger pour d’autres composants de l’ordinateur.

Les activités causées par cette menace une fois à l’intérieur du système 

Il est difficile de détecter l’infiltration de la plupart des nukers et de les désactiver avant qu’ils ne commencent à exécuter leurs charges. Une fois terminé, cela résulte en une instabilité générale du système, à de fréquents plantages de l’ordinateur, aux redémarrages et arrêts inattendus de la machine. En outre, la majorité des nukers peut causer chez leurs victimes une perte totale ou partielle des données importantes, des données personnelles et d’autres fichiers sensibles. Sachez qu’ils peuvent effacer complètement tous vos fichiers du disque dur, détruire le système d’exploitation tout entier et installer à la place un autre logiciel considéré comme malveillant. 

Lorsqu’ils se retrouvent à l’intérieur de l’ordinateur, la plupart des nukers peuvent effectuer les activités néfastes suivantes :

  • Diverses modifications du système. De telles menaces peuvent ajouter leurs valeurs de registre, leurs fichiers et d’autres composants. Ces mences peuvent aussi essayer de désactiver des applications particulières pour installer celles qu’elles veulent. 
  • Destruction totale du système du PC. Les Nukers sont capable de corrompre, remplacer ou supprimer différents types de fichiers installés dans le système. Ils peuvent aussi détruire les composants essentiels du système, effacer les fichiers et dossiers très importants et même forrmater tous les lecteurs du disque dur.
  • Deni de Service (DoS) et d’autres attaques similaires. Ces menaces peuvent facilement initier diverses attaques réseau contre un ordinateur distant donné.
  • Dommages concernant des composants essentiels du système. Ce type de menace peut modifier les différents paramètres du disque dur ou effacer la mémoire CMOS. En plus, il peut causer des redémarrages non voulus du système, éteindre la machine ou la faire planter selon ses intentions. 
  • Aucune fonction de désinstallation. Les Nukers sont des programmes informatiques extrêmement dangereux qui ne peuvent pas être supprimés du système à l’aide de la fonction de désinstallation. En général, ils se cachent en arrière-plan, utilisent des fichiers ayant l’apparence légitime et se basent sur d’autres méthodes de supercherie qui peuvent leur permettre de se dissimuler dans le système le plus longtemps possible. 

Les méthodes employées par les nukers pour infiltrer les ordinateurs

En ce qui concerne les techniques d’infiltration, les nukers se propagent en utilisant les mêmes que celles des vers, chevaux de Troie, et d’autres menaces. Pour s’introduire dans le système et l’infecter, ils peuvent exploiter les failles de sécurité et s’infiltrer dans l’ordinateur à l’insu de l’utilisateur. Sachez que certaines versions de nukers n’ont besoin que de connaître l’adresse IP de l’ordinateur ciblé pour l’attaquer ou l’infecter. Par ailleurs, un petit nombre de ces menaces peuvent être installés manuellement. 

Voici quelques moyens principalement utilisés par ces derniers pour se glisser furtivement dans le système : 

1. Les failles de sécurité . Un bon nombre de nukers s’infiltrent dans les ordinateurs en exploitant les failles de sécurité du système d’exploitation de l’ordinateur ciblé. Ce type de paraites ne possède pas d’assistant de configuration et n’ont pas besoin de l’autorisation du propriétaire de l’ordinateur. Certains nukers peuvent même être contrôlés à partir de l’ordinateur du pirate et n’ont pas besoin que des composants viraux soient installés dans la machine ciblée. 

2. D’autres virus.  Les Nukers peuvent aussi être installés dans le système avec l’aide d’autres parasites tels que les vers, chevaux de Troie, les backdoors ou les virus. Ils peuvent infecter un système ciblé à l’insu de l’utilisateur et essayer d’affecter tous ceux qui utilisent l’ordinateur compromis. 

Quelques exemples de nukers les plus « populaires ».

Les Nukers sont des cybers menaces rares qui ont presque la même fonctionnalité. Les exemples suivants illustrent le comportement caractéristique des nukers. 

Le Click nuker est conçu pour effectuer une attaque par deni de service (DoS) mené contre un ordinateur spécifique connecté au réseau Internet. Ce genre d’attaque cause généralement des dysfonctionnement du système affecté et des arrêts inattendus qui se produisent sans l’autorisation de l’utilsateur. En conséquence, l’utilisateur peut perdre des travaux qui n’avaient pas été enregistrés avant le début de l’attaque. 

Le WinNuker infecte les ordinateurs distants définis par le pirate en exploitant des failles de sécurité connues dans Windows. Il créé secrètement des fichiers viraux et modifie le registre, de telle sorte que la menace s’exécute à chaque démarrage du système. Une fois exécuté, WinNuker dépose sa charge, laquelle entraine des plantages de l’ordinateur compromis. 

BadLuck, aussi connu comme Belnow, est un nuker extrêmement dangereux qui peut être contrôlé à distance par un assaillant. Il supprime les fichiers exécutables et essentiels du système, et les documents textes. BadLuck corrompt le registre de Windows et efface la mémoire CMOS (ce qui peut sérieusement endommager l’ordinateur compromis). L’assaillant peut utiliser le nuker pour afficher des messages ennuyeux et effectuer d’autres activités malveillantes.

Supprimer les nukers du système à l’aide d’un logiciel  anti-spyware

Les Nukers fonctionnent de la même manière que les cybers infections ordinaires comme les chevaux de Troie, les faux anti-spyware, les rançongiels et d’autres virus. Par conséquent, un grand nombre de ces composants peuvent rarement être manuellement supprimés parce qu’ils se dissimulent à l’intérieur de l’ordinateur et restent masqués. Une grande partie de ces nukers ne peuvent être détectés qu’avec l’aide d’anti-spyware réputé efficace. Dans ce cas, nous vous recommandons de sélectionner l’un de ces programmes : Reimage,Plumbytes Anti-MalwareWebroot SecureAnywhere AntiVirus. Ils sont considérés comme des outils de suppression qui possèdent des fonctionnalités avancées, comme un système de scan en profendeur et une grande base de données parasitaires.

Si vous ne parvenez pas à supprimer un nuker de votre ordinateur avec les programmes mentionnés, c’est qu’il y a de fortes chances que vous ayez à faire à une version plus perfectionnée de la menace, laquelle aurait été actualisée avant la mise à jour de la base des données de votre anti-spyware et dont on aurait ajouté de nouveaux éléments. Dans ce cas, vous devez soumettre votre question dans la section  » Poser une question » et attendre la réponse des experts en sécutité cybernétique de 2-spyware. 

Nous pourrions être affiliés avec n'importe quel produit qu'il est recommandé sur le site. Divulgation complète dans notre accord d'utilisation.
En téléchargeant une condition Anti-logiciels espions vous acceptez notre politique de confidentialité et l'accord d'Utilise.
faites-le maintenant!
Télécharger
Reimage (outil de suppression) Bonheur
garantie
Télécharger
Reimage (outil de suppression) Bonheur
garantie
Compatible avec Microsoft Windows Compatible avec OS X

Que faire si la procédure échoue ?
Si vous ne parvenez pas à supprimer l'infection en utilisant Reimage, soumettez une question, soumettez votre question à notre équipe d'assistance et soyez le plus précis possible.
Reimage est un logiciel de désinstallation recommandé. Free scanner vous permet de vérifier si votre ordinateur est infecté ou non. Si vous avez besoin de supprimer les logiciels malveillants, vous devez acheter la version sous licence de Reimage' outil de suppression de logiciels malveillants.

Plus d'informations sur ce programme se trouvent dans Reimage examen.

Plus d'informations sur ce programme se trouvent dans Reimage examen.
Mentions de sur Reimage
Mentions de sur Reimage

Les récents virus ajoutés à la base des données

La base des données de Les Nukers

Février 09, 2017

Le virus rançongiciel Red Cerber

Red Cerber continue de semer la panique parmi les internautes  Le virus Red Cerber est le plus récent échantillon du très célèbre virus rançongiciel Cerber, lequel a causé assez de dommages durant l’année 2016. Plus d'informations
Février 09, 2017

Le virus Luckypageing123.com

Luckypageing123 sur votre navigateur ? Devriez-vous vous considérer comme chanceux ?  Le virus Luckypageing123.com est un programme potentiellement indésirable qui possède toutes les caractéristiques d’un pirate de navigateur. Plus d'informations
Février 07, 2017

Koobface

Ce que vous devriez savoir sur Koobface escroquerie : Koobface est un programme malveillant qui est capable d’affecter Mac OS X, Linux et les systèmes d’exploitation Microsoft Windows. Plus d'informations
Février 06, 2017

Le virus rançongiciel Kraken

Brève description du virus rançongiciel  Kraken Le virus Kraken est un logiciel de cryptage des fichiers qui cible les types de fichiers les plus utilisés et rend l’attaque encore plus douloureuse pour les victimes. Plus d'informations
Janvier 18, 2017

Le virus MaskSearch.com

Ce qu’il faut savoir avant d’utiliser MaskSearch.com Les utilisateurs de Google Chrome qui sont à la recherche d’un nouveau moteur de recherche pourraient tomber sur le virus MaskSearch.com. Plus d'informations
Janvier 13, 2017

Le virus rançongiciel Amagnus@india.com

La nouvelle variante de Dharma, le virus rançongiciel Amagnus@india.com se propage rapidement  Le virus Amagnus@india.com est une variante du rançongiciel Dharma ransomware, qui semble être une version améliorée du virus Crysis. Plus d'informations
Janvier 12, 2017

Le virus rançongiciel CryptoLockerEU

Une autre copie de l’ancien CryptoLocker: le rançongiciel CryptoLockerEU Le virus CryptoLockerEU est un autre exemple de virus rançongiciel qui utilise le nom modifié d’un virus rançongiciel ancien et bien connu . Plus d'informations
Janvier 11, 2017

Super PC Cleaner

Comment Super PC Cleaner peut infecter votre ordinateur ? Le virus Super PC Cleaner n’est pas une cyber infection classique, et techniquement, il ne s’agit pas d’un virus en tant que tel. Plus d'informations
Janvier 05, 2017

Le virus rançongiciel NMoreira

Dans quelle mesure le virus NMoreira est-il dangereux ? Le virus rançongiciel NMoreira est une cyber menace dangereuse qui a pour seul objectif de crypter vos fichiers pour vous faire payer la somme d’argent requise en échange de son décrypteur. Plus d'informations

mise à jour des renseignements: 2016-10-25

Lu dans d'autres langues

Fichiers
Logiciel
Comparez
Aimez-nous sur Facebook