Que signifient les fluctuations des crypto-monnaies pour les cybermenaces ?

Dans le monde numérique, les crypto-monnaies et les auteurs de menaces malveillantes sont étroitement liés

Le principal objectif des rançongiciels et autres menaces est d'utiliser les crypto-monnaies, étant donné que les méthodes d'extorsion et de vol directes offrent aux responsables des menaces la possibilité de tirer profit des victimes. Les crypto-monnaies existent sous plusieurs types et leur popularité remonte à longtemps. La relation avec les rançongiciels a débuté depuis que les escrocs se sont mis à recourir à la monnaie numérique comme principal mode de paiement.

Une grande variété de menaces utilise les crypto-monnaies comme outil ou objectif principal. Les chevaux de Troie et les logiciels malveillants peuvent être créés afin de dérober des informations d'identification, ce qui permet d'effectuer des transferts frauduleux via des comptes d'utilisateurs piratés. En effet, les menaces font en sorte de verrouiller les fichiers et de prendre les données en otage en échange de transferts d'argent particuliers en crypto-monnaies comme l'Ethereum ou le Bitcoin.

Les menaces reposant sur l'extorsion de fonds en crypto-monnaies, les rançongiciels, sont présents depuis bien longtemps, et il existe différentes variantes qui utilisent de nouvelles méthodes et reposent sur des techniques qui offrent aux concepteurs la possibilité de prélever des sommes importantes auprès des victimes et d'assurer ce profit. On a récemment introduit la double extorsion, et grâce à de nouvelles variantes, la triple extorsion entre également en jeu.

La menace qui consiste à verrouiller les fichiers fait appel aux paiements en crypto-monnaies étant donné que ces derniers ne sont pas facilement traçables. Les criminels restent indétectables et hors d'atteinte, mais tirent profit de toutes les demandes de rançon émanant de victimes du monde entier. Beaucoup de personnes sont visées, particulièrement à cause de la relation avec les plateformes de crypto-monnaies ou différentes sources révélant que le Bitcoin ou une autre crypto-monnaie préférée pourrait être obtenu lors d'une attaque de cryptage de fichiers.

Qu'est-ce qu'un rançongiciel ?

Ce n'est pas un secret pour personne que les criminels veulent de l'argent. De même, les cybercriminels sont avant tout motivés par des raisons financières, puisque le fait d'être payé pour leurs fausses promesses et affirmations est la meilleure option et le moyen le plus rapide de se faire de l'argent. Le rançongiciel constitue une menace capable d'affecter les machines tout en exigeant des paiements en échange de fausses offres d'outils de récupération de fichiers.

Les gens se laissent prendre par ces ruses et peuvent ainsi effectuer des transferts de fonds, en pensant que le cryptage est un processus réversible et que leurs données seront restaurées une fois que les cybercriminels à l'origine de l'infection auront reçu ces paiements en crypto-monnaies. Or, toutes ces affirmations et promesses sont mensongères, et le verrouillage des fichiers reste inchangé bien que les victimes aient payé ces sommes importantes.

L’année 2020 a été marquée par des attaques réussies de rançongiciels, car les attaquants ont réussi à mener des campagnes sur des cibles spécifiques, et les créateurs ont su choisir la bonne façon d'attaquer. Les crypto-monnaies ont également gagné en popularité au cours des deux dernières années. En effet, le rançongiciel est plus populaire auprès des particuliers et des entreprises, ce qui lui permet de viser des cibles plus rentables.

Les crypto-monnaies contribuent à la propagation des rançongiciels

Les transactions en crypto-monnaies sont intraçables, c'est pourquoi les concepteurs de rançongiciels l'utilisent volontairement à leur avantage. Elle ne peut être retracée ni du côté du récepteur ni du côté de l'expéditeur, ce qui fait qu'elle constitue une transaction totalement anonyme. la popularité et la demande accrues de la monnaie numérique ces dernières années ont fait en sorte de faciliter l'obtention et la vente de pièces ou d'actifs virtuels comme les NFT.

Cette monnaie numérique est vite devenue un moyen privilégié permettant aux escrocs d'obtenir le paiement de la rançon sans pour autant être repérés, de sorte que l'argent peut être collecté, tout en laissant les fichiers inaccessibles. Ainsi, toutes les activités relatives aux rançongiciels sous forme de service ont bénéficié d'une promotion et sont devenues plus attrayantes pour les personnes liées ou les autres criminels qui souhaitent gagner de l'argent facilement sans se faire prendre.

Ces gros montants ne présentent aucun risque ou presque, c'est pourquoi les criminels arrivent à soutirer des sommes colossales aux entreprises, aux gouvernements et aux personnes morales, sans que les cybercriminels puissent être identifiés pendant longtemps. Dans la majorité des cas, les cybercriminels responsables de ces campagnes sont installés dans d'autres pays, comme la Russie ou l'Inde, et leurs cibles se trouvent en Chine ou aux États-Unis, de sorte que cette virtualité leur permet de gagner de l'argent sans prendre de risques.

Des méthodes existent pour se protéger et ainsi éviter de prendre part à des campagnes de rançongiciels. Vous devez prendre au sérieux la sensibilisation aux crypto-monnaies et recourir à une protection multicouche, éviter les sources malveillantes, utiliser des outils VPN, vous assurer que votre machine n'est pas infectée par des virus, disposer d'une solide protection DNS et faire des analyses fréquentes de votre machine à l'aide d'outils antivirus afin de supprimer les logiciels malveillants de minage ou d'autres infections liées aux crypto-monnaies.

À propos de l'auteur
Gabriel E. Hall
Gabriel E. Hall - Un Chercheur passionné du Web

Gabriel E. Hall est une chercheuse en logiciels malveillants passionnée qui travaille avec lesvirus.fr depuis près d'une décennie.

Contactez Gabriel E. Hall
À propos de l'entreprise Esolutions

Lu dans d'autres langues